Qui suis-je ?

portrait

Qui suis-je ?

Ecrivain public-biographe, un des plus vieux métiers du monde, c’est lui que j’ai choisi.
Je suis agréée par l’Académie des Écrivains Publics de France (AEPF) et adhère au Syndicat National des Prestataires et Conseils en Écriture (SNPCE).
L’exercice de cette profession d’Ecrivain Public-Biographe est une suite logique et évidente de ma vie tant en termes de compétences acquises au fil des ans, qu’en terme de possibles en me permettant d’exercer à mon rythme dans le cadre d’une profession libérale.

Je vous parle un peu de moi avant de vous parler de « lui » ce si beau métier.
L’Ecriture a toujours fait partie de ma vie tout d’abord avec des études initiales littéraires puis une formation universitaire en Commerce et Communication.

Mon engagement dans un Centre de Ressources de l’Illettrisme il y a 25 ans, m’a permis de bénéficier de riches formations et de découvrir les ateliers d’écriture.
Ce goût pour l’écrit s’est mué au fil du temps et de mes lectures, en aptitude à écrire pour moi-même, mais également, et à moultes reprises, à écrire pour d’autres.
Cette activité exercée tant par goût et plaisir pour l’écriture que pour celui du service rendu.
Mon histoire personnelle, ma vie sociale et professionnelle, tous ces parcours orientés vers la communication, donc l’écoute, se sont avérés propices à la pratique de l’écriture, et ce dans des domaines très éclectiques.
C’est ainsi que ma plume a dû s’adapter à de nombreuses sollicitations.
Certaines concernant la rédaction d’articles pour un bulletin municipal, une lettre de demande d’emploi ou la constitution d’un dossier complet à remettre au Conseil de Prud’hommes dans le cadre d’un licenciement abusif.
D’autres demandes telles qu’un discours pour un baptême républicain, en passant par l’aide au mémoire d’un étudiant.
Pour aboutir quelques années plus tard aux récits de vie, l’aboutissement de mes passions réunies, l’écriture et la généalogie qui permettent ainsi de faire se rejoindre la « petite » histoire de chacun, avec la « grande » Histoire de tous.

page

signature